Pages Navigation Menu

Blog de Marie-Michel

Tweet marial – Juin 2015 : La mer de cristal

Tweet marial – Juin 2015 : La mer de cristal

Tweet marial – Juin 2015 :

La mer de cristal 1

 

« Marie est cette mer de cristal

où brûle en permanence

l’Esprit de lumière et d’amour …

M’approcher de la Mère,

c’est m’approcher du Feu pour le rayonner ! »

 

 

Méditation

 

« L’Esprit viendra sur toi … » (Lc 1,35) Depuis l’Annonciation, l’Esprit a fondu sur Marie avec «  la puissance du Très-Haut » … et dans cette mystérieuse Pentecôte cachée liée à la venue du Verbe fait chair, elle est devenue l’Epouse du Feu divin d’une manière qui nous dépasse. C’est pourquoi au Cénacle, elle est le Cœur de l’Eglise en prière (Ac 1,14) qui va attirer sur les disciples le feu de la Pentecôte (Ac 2,3).

On peut avancer qu’une résonance eschatologique de cet événement apparaît symboliquement dans le livre de l’Apocalypse. Sur l’île de Patmos où autour la mer Égée est d’un bleu unique et l’eau si cristalline, l’Apôtre Jean a eu, entre autres, un vision singulière : « Je vis comme une mer de cristal mêlée de feu, et ceux qui ont triomphé de la Bête, de son image et du chiffre de son nom, debout prés de cette mer de cristal. S’accompagnant sur les harpes de Dieu, ils chantent le cantique de Moïse … et de l’Agneau ! » (Ap 15,2-3). Cette mer de cristal mêlée de feu n’est-elle pas symboliquement le mystère pentecostal du Cœur Immaculé de Marie ? Le texte grec précise : «  une mer de verre » et on peut deviner ici que le verre est si pauvre de lui-même et si ouvert à la clarté divine que, tout en gardant sa forme, il n’est plus que réceptacle de la lumière incandescente de l’Esprit …

De l’Annonciation à la Pentecôte, la Vierge est au cœur du mystère de l’Eglise car à jamais liée à son Fils et à l’Esprit selon le dessein bienveillant du Père : Elle est Mère de Jésus et Mère de l’Eglise … et comme le remarque Saint Bernard, cela a d’immenses conséquences dans l’ordre de la grâce : en effet, si à l’Annonciation Marie est « pleine de grâce » pour être la digne Mère de Dieu : « Maria plena erat sibi » ; à la Pentecôte, elle est comblée et débordante de grâces pour nous : « super plena nobis et super effluens ». Et c’est pourquoi la suite de la vision de Saint Jean est pour nous déterminante : les disciples vainqueurs du mal se tiennent debout près de la mer de cristal. Elle est, en effet, devenue cette mer immense depuis que Dieu s’est fait homme en son sein et elle est cette nouvelle Sion où repose à jamais l’Esprit de lumière et d’amour. Comme l’écrivait un auteur du Moyen-age : « Marie est mer que nul n’épuise ! Plus y trouve qui plus y puise … » Et le Saint Rosaire si recommandé par notre Mère est une prière puissante pour puiser en Elle toutes les grâces « afin d’avoir la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de nous tenir debout devant le Fils de l’homme » (Lc 21,36). Dans cette mer de cristal mêlée de feu, les disciples de Jésus recevront de l’Esprit ce que Saint Jean appelle l’onction des derniers temps (1 Jn 2,20 et 27).

Il est donc urgent d’accueillir le mystère éternel de Marie qui nous est offert dans sa présence maternelle quotidienne qui la rend attentive à tout ce que nous vivons. Entrons sans tarder dans l’Arche de la mer de cristal pour vivre l’ultime combat de la lumière du Christ rayonnée humblement mais victorieusement par la Femme face au Dragon dévastateur (Ap 12,1-2). En cette accélération de la fin des temps où l’esprit des ténèbres attaque sur tous les fronts et étend momentanément son pouvoir … il faut nous ajuster au regard de foi de Marie sur la Passion du Christ  où « ce qui est faiblesse de Dieu est plus fort que les hommes »: nous devinerons alors que l’Eglise doit suivre son Maître et Seigneur en cette « folie de Dieu plus sage que les hommes … » (1 Co 1,25).

Ainsi, en ces temps bouleversés où planent de terribles menaces, le cri prophétique de Saint Jean-Paul II vient résonner en nous : « O Mère, mets en nos cœurs la certitude que le Dragon n’est pas plus fort que ta beauté ! » Et Marie, mer de cristal scintillante, le confirme régulièrement depuis Fatima : « Mon Cœur Immaculé triomphera … »

P.Marie+Michel

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Please copy the string 4Et4AT to the field below: